Entre 2 livres
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le deal à ne pas rater :
1 JEU SWITCH ACHETÉ = 1 JEU OFFERT
39.99 €
Voir le deal

Aller en bas
Mäven
Staff (modo)
Si je serais grande... - Angélina Delcroix Books-10 Journal de lecture

Messages : 432
Date d'inscription : 05/07/2020
Age : 28
Voir le profil de l'utilisateur

Si je serais grande... - Angélina Delcroix Empty Si je serais grande... - Angélina Delcroix

Ven 17 Juil 2020, 14:16
Si je serais grande... - Angélina Delcroix Cvt_si10

Si je serais grande...

de Angélina DELCROIX

Résumé :

2006. Deux petites filles disparaissent le même jour, sans laisser de traces. Elles sont voisines, mais n'étaient pas ensemble au moment de leur enlèvement.
Eleanor, bientôt six ans, vit dans la crainte de déplaire à ses parents. La tête pleine d'images et de souvenirs, est-elle la menteuse que décrit sa mère ?

Des cadavres d'enfants viennent d'être découverts. Au milieu des corps, une survivante. Enceinte de quatre mois et toujours profondément marquée par sa précédente enquête, l'adjudante Joy Morel se retrouve à la tête d'une enquête éprouvante qui va l'entraîner aux frontières de l'inimaginable...

Mon avis :

Ahlala... mon avis...
Ce n'est pas du tout le genre de livre auquel je suis habituée. Je l'ai acheté à Cultura parce que l'auteure était là, qu'on a discuté et que je n'ai pas su dire "non" quand elle m'a proposé une dédicace... Quitte à l'avoir acheté, pourquoi pas essayer un autre genre de livre !
Je l'ai donc commencé il y a 6 jours, et je l'ai terminé aujourd'hui, avec 2 jours où je n'ai pas pu lire. Autant vous dire que pour l'avoir terminé si vite avec un nourrisson à la maison, c'est qu'il m'a happé ! Mais venons en au fait Wink

Nous suivons en parallèle l'histoire d'Eleanore en 2006 puis en 2016, ainsi que de sa maman biologique sur ces 2 périodes, mais également l'histoire d'une équipe de recherche de la gendarmerie. Pour autant, je n'ai pas trouvé qu'il y avait trop de personnages, on se rappelle bien qui est qui et qui fait quoi. Du moins au début, parce que les dédoublements de personnalité vont bon train dans ce livre ! Mais on s'y retrouve quand même assez bien.
Sur tout le début du livre, chaque début de chapitre comporte une date et on comprend très vite avec quel personnage on est, ce qui aide à suivre l'histoire.
La frustration était grandes à certains moments, où on a des informations partielles, où le personnage lui a toutes les informations mais on nous tient en haleine parfois sur plusieurs chapitres.

Certaines parties sont à la première personne, où on sait de quel personnage il est question, et puis après un saut à la ligne on passe en omniscient, en spectateur. Un peu perturbant au départ mais on s'y fait vite et ça aide franchement à tout comprendre.

Les 10 dernières pages environ reprennent tous les petits indices qu'on a eu tout au long du livre pour qu'on ait le fin mot de l'histoire. Heureusement, une fin pas trop ouverte, même si elle l'est un peu, mais je ne spoilerai pas.

J'ai, à la fois, adoré et détesté ce livre. Il est extrêmement bien écrit, le suspens est très bien mené pour qu'on ne soit pas trop frustré, qu'on fasse marcher l'imagination et surtout notre esprit d'analyse, mais en même temps on a pas tout d'un coup. Mais à de (très) nombreux moments, j'ai eu envie de vomir, de frapper, de pleurer.... Il est prenant aux tripes , vraiment...

Seul reproche, je n'ai pas lu le premier ouvrage de cette auteure, m'ayant dit elle même que ça n'était pas nécessaire. Cependant, il y a énormément de notes "voir Ne la réveillez pas". Ca n'empêche pas de suivre l'histoire et de comprendre les grandes lignes du précédent roman mais j'ai trouvé ça dommage qu'il y en ait autant pour un livre qui n'est pas une suite.

En conclusion, je vous conseille ce livre si vous aimez être tenus en haleine, que vous aimez les enquêtes et ce genre de choses, mais je préviens d'avance que certains passages sont vraiment très éprouvants, et pour moi jeune maman, croyez moi que ça a renforcé un peu ma parano, bien que je n'ai aucun regret de l'avoir lu.

#thriller #policier #enfants


Dernière édition par Mäven le Mar 29 Sep 2020, 21:30, édité 1 fois

Miettes et Gazou aiment ce message

Miettes
Staff (admin)
Si je serais grande... - Angélina Delcroix Books-10 Journal de lecture

Messages : 1526
Date d'inscription : 01/07/2020
Age : 33
Localisation : Lille
Voir le profil de l'utilisateurhttp://lectures-miettes.pvereecken.fr

Si je serais grande... - Angélina Delcroix Empty Re: Si je serais grande... - Angélina Delcroix

Ven 17 Juil 2020, 14:41
Rholala ! Il me fait envie celui là :/ Mais je sais que mon coeur d’artichaut va avoir du mal à le supporter... Allez ! Je l'ajoute à ma liste !

Gazou aime ce message

Miettes
Staff (admin)
Si je serais grande... - Angélina Delcroix Books-10 Journal de lecture

Messages : 1526
Date d'inscription : 01/07/2020
Age : 33
Localisation : Lille
Voir le profil de l'utilisateurhttp://lectures-miettes.pvereecken.fr

Si je serais grande... - Angélina Delcroix Empty Re: Si je serais grande... - Angélina Delcroix

Mar 02 Mar 2021, 16:07
Coucou Smile

J'ai fini le livre hier soir ^^ Du coup, je viens déposer ma critique ici ^^

Mon avis

Wah ! Comme avec l'histoire précédente, ça commence fort dans le prologue. On est tout de suite tenu en haleine, on veut savoir ce qu'il s'est passé.

Au fil de ma lecture

Ne pas ouvrir si tu as l'intention de lire le livre:
Le livre s'ouvre donc sur un prologue. Nous voilà aux urgences d'un hôpital où deux femmes grièvement blessées sont amenées. L'une des deux est enceinte et on se doute qu'il s'agit de Joy, étant donné que Donnelly est appelé à la fin du prologue.

Partie 1
Il semblerait qu'on suive une petite fille. De ce que j'ai l'impression de comprendre, elle vit avec un couple qui se fait passer pour ses parents, mais elle rêve de sa maman, la vraie. On dirait qu'ils essaient de la conditionner pour qu'elle pense qu'ils sont sa vraie famille. La petite va avoir 6 ans et s'appelle Eleanor.
Hum… Ils sont clairement en train de la "réformater", sauf que la petite a des souvenirs : sa maman, l'anniversaire de ses 6 ans (alors qu'ils lui font croire qu'elle ne les a pas encore), son chat Mimi… et je pense qu'ils la droguent Sad pauvre petite. Alors que "sa mère" la terrifie, elle semble adorer "son père" et être rassurée dès qu'il est dans le coin. 
Oh Surprised on dirait qu'ils emmènent la petite à une sorte de cérémonie, comme un sacrifice Surprised et, un peu comme dans l'histoire précédente, on dirait qu'elle est conditionnée à réagir à une image qui l'a paralysie.

Ce début d'histoire est un peu compliqué parce qu'on la vit à travers les yeux d'une petite de 6 ans. On voit donc les choses avec ses yeux d'enfants.

Saut dans le temps. Nous voilà 10 ans plus tard. On retrouve Joy, enceinte de 4 mois. On sent que l'affaire qu'elle a résolu dans le précédent livre (et donc 4 mois plus tôt) l'a beaucoup marquée. Depuis, elle a des flash-back, des angoisses, elle en fait des cauchemars. Mais elle veut changer pour elle et pour ce petit garçon qui grandit au creux de son être.
C'est chouette de retrouver tous les personnages de l'autre histoire. Cela dit, ils sont hyper protecteurs avec l'adjudant Joy Morel. Ils s'apprêtent à partir sur une scène de crime et ne voulait pas que la future maman soit de la partie. Ils veulent la protéger : un tas de cadavres d'enfants a été découvert…

Cette première partie va être complexe à suivre. Je pense qu'on va souvent faire des saut dans le temps, oui on va probablement jongler entre juillet 2006 et juillet 2016.

Retour en 2006. On n'assiste pas à la "cérémonie" mais on la vit par les souvenirs de la petite fille. Un cheval a été sacrifié et elle a été recouverte de son sang. Il semblerait aussi qu'on lui ait coupé les cheveux.
En fait, tout porte à croire qu'on essaie de lui faire oublier qui elle était, de la faire changer d'identité. Ça marche : elle commence à douter d'elle, de ses souvenirs.
Quoi qu'il en soit, après la cérémonie, sa "mère" a l'air nettement plus humaine et chaleureuse.

En fait, je crois que Eléanor s'appelle en réalité Charlie. On peut dire qu'elle n'a vraiment pas de chance. Quand elle avait 3 ans, elle était en voiture avec son père qui est tombé dans un guet-apens. Il a été assassiné (ou plutôt massacré). La petite avait été retrouvée, dormant paisiblement dans son siège auto à l'arrière.
Puis un jour, elle et la fille de la voisine ont disparu, elles se sont volatilisées. Elle avait 6 ans. Sept mois après sa disparition, Aline, la maman de Charlie, a baissé les bras et se laisse mourir… Elle souhaite même que sa fille soit morte plutôt que d'être dans les mains d'un fou. Mon cœur de maman en prend un coup, mais je comprends ce qu'elle ressent Sad

Wah wah wha ! Ça s'accélère. Le charnier (= le tas de cadavres) a été découvert. Il contient plein de petits corps, mis dans des positions différentes et ayant des degrés de décomposition différents. Parmi eux, un survivant.
A partir de cet instant, une sorte d'alerte est lancée. Un professeur, un psychiatre, un légiste et une "chercheuse en laboratoire" sont missionnées. Avec la découverte du charnier, ils vont avoir du pain sur la planche. Chacun d'eux sait ce qu'il a à faire, ils sont prêts. A quoi ? Pourquoi ? Comment ? On ne sait pas encore. Et pour couronner le tout, un juge est également prévenu. L'enquête va être compliquée étant donné les gens impliqués. Avec le juge, le légiste, la nana du labo, ils pourraient bloquer l'enquête.


Retour en 2006. Eleanor est de plus en plus prise de doutes. Jo, son père, remet en cause les méthodes de Val. Il pense qu'ils vont trop loin avec la petite, il sent qu'elle est malheureuse. Val, elle, ne veut rien entendre et ne changera rien à leur plan.
De son côté, Aline assiste au suicide de sa voisine (celle dont la fille a été enlevée en même temps que Charlie). Ça déclenche un vrai déclic en elle : elle doit se ressaisir. Elle reprend même son travail d'infirmière, 8 mois après l'enlèvement de sa fille.

Pause. Je dois noter ça : elle est infirmière. Jo est chirurgien. Elle suit une thérapie. Val est psy. Est ce que ça a un lien ? Je pense que oui. Fin de la pause.

Tiens tiens tiens… Ma thèse se confirme :p Je pense qu'Aline a eu un début d'aventure avec un certain Franck qui était neurochirurgien. Ça fait 6 mois qu'il a changé d'hôpital, travaillant à présent dans la clinique psychiatrique du parc… (comme par hasard.. neurochir' et HP…)

On retrouve Eleanor en juillet 2016. Elle a 16 ans et, pour la première fois de sa vie, elle va parler à la voisine qui a le même âge qu'elle, Suzy. Cette dernière la pousse à faire le mur pour profiter de la soirée.
Wha ! Quand Suzy dit qu'elle est folle, Eleanor pète un plomb et tente de l'étrangler. Heureusement que ses amis sont là pour l'en empêcher. Elle se cogne la tête contre la glacière de bière et finit à l'hôpital où son père la soigne. Enfin… Il la drogue et son côté "sombre" prend le relai pour assister à la cérémonie, celle qui lui fera gravir un échelon supplémentaire dans la hiérarchie du groupe.

Ohlala ! Mais c'est une secte satanique en fait Surprised Alors qu'Eleanor devait achever la victime (qui n'en n'est pas à sa première séance de torture apparement), voilà qu'elle la reconnaît que sa vraie personnalité ressort. Je crois que c'est Manon sur l'autel, la fillette dont elle rêve souvent.
Fiou… C'est compliqué dans la tête d'Eleanor. En fait, elle est deux personnes en même temps : elle, la douce et gentille Eleanor qui sait qu'elle n'est pas à sa place et il y a l'autre, son côté sombre, qui prend du plaisir à chaque sacrifice. Je crois que son père veut sauver le bon côté d'Eleanor…

Je pense que la personne vivante retrouvée dans le charnier est Manon. Avant que son côté sombre ne reprenne le dessus, Eleanor avait tout fait pour épargner la jeune fille. Son père a fait en sorte que son côté sombre l'épargne également.

Partie 2
Oh bah mince alors. Le corps d’Eleanor, qui semble avoir été battu à mort, est jeté à la porte de chez sa mère. Rho j'espère qu'elle va survivre.
Alors que Charlie perd conscience après avoir dit à sa mère de ne surtout pas appeler les secours, cette dernière pense à lui et l'appelle. Oh lala… J'espère que ce n'est pas Jo Sad je ne sais pas comment Charlie est arrivée là, mais je doute que la secte soit d'accord avec son "départ".

Saleté de journalistes ! A peine le charnier découvert, voilà qu'ils l'annoncent dans la presse et surtout, ils précisent qu'une victime est encore en vie ! Crotte ! Je sens que la secte va tout faire pour la faire taire...

Ah oui ! Je suis sûre que Franck est Jo et c'est lui qui a enlevé Charlie. Bon cela dit, dans le premier livre d'Angelina Delcroix, j'étais pleine de certitudes aussi… mais là j'en suis persuadée =)

William le "prêtre" de la secte (il a l'air d'en être le chef) commence à faire le ménage et prévient ses "clients" qu'ils vont devoir se calmer un moment, le temps que l'enquête ne se tasse.
Par contre, il est furieux : Manon est en vie (il va devoir aller à l'hôpital pour s'en débarrasser) et Valentine l’a prévenu qu'il s'était passé un truc avec Eleanor. Quand il arrive chez Val et Jo, la gendarmerie et la scientifique sont déjà sur place. Il ne prend pas le risque de s'arrêter.

Quand Jo est rentré de l'hôpital, la porte de la maison était entrouverte. Il y avait beaucoup de sang dans l'escalier et une énorme flaque dans la chambre d'Eleanor. D'ailleurs, elle, Val et la voiture de cette dernière ont disparu. Inquiet, Jo a signalé leur disparition. Cependant, Val a laissé un message à William disant que Eléanor avait tout découvert. Elle lui annonce qu'elle l’a éliminée et s'est débarrassée du coup, puis prévient qu'elle quitte l'organisation. Hummm elle pensait que l'adolescente était morte quand elle l’a jetée devant chez sa mère Surprised En tout cas, Jo était attaché à elle : il paraît effondré.

Même si ça peut paraître bizarre, je reste convaincue que Jo est Frank. Il a probablement plusieurs personnalités comme Eleanor.

Le père de Manon va la voir à l'hôpital. Alors qu'elle n'a que 16 ans, elle a souvent été battue, mutilée, violée et a subi plusieurs césariennes. Son père a du mal à encaisser le mal qu'on lui a fait. Elle a beaucoup changé, elle est méfiante, distante, froide. Et refuse qu'on l'approche. D'ailleurs elle repousse violemment son père quand il s'approche d'elle. Ça lui brise de nouveau le cœur, puis la colère fait surface : il veut faire la peau à ceux qui lui ont fait ça.

Une nouvelle victime est découverte. Un médecin renommé, découvert chez lui, nu, émasculé, avec son sexe enfoncé dans les fesses et son coeur dans la gorge. Une carte de visite sur laquelle était écrit "pour Manon" était dans la plaie de son entrejambe. Sa carotide a été tranchée et la scène de crime a été "travaillée" : l'homme est dans un fauteuil, devant la télé sur laquelle passe une vidéo d'une cérémonie de la secte. Durant celle-ci, un bébé est sorti du ventre de sa mère (qui est morte) et on reconnaît le visage démoniaque d'une jeune fille (toutes les autres personnes ne sont pas identifiables car encapuchonnées). Pour Joy, le tueur sait ce qu'il est arrivé à Manon et veut la venger.

Trop touchée émotionnellement par cette affaire et soutenue par son capitaine, Joy décide de se retirer de l'enquête. Néanmoins, Manon, qui est très hystérique et refuse qu'on l'approche (d'après elle seul Satan peut la sauver et la libérer de ce monde) ne veut qu'une seule personne : Joy. La jeune fille est persuadée qu'elle est la seule capable de la comprendre. Tout ça n'enchante pas Barrère qui a un mauvais pressentiment (n'oublions pas le prologue…).
On ne sait pas encore ce que Manon a dit à Joy mais au vu de la réaction de la gendarme, ça a dû être sacrément violent. Des larmes, un cri venant de ses entrailles… peut être qu'elle l’a menacé elle et son bébé ?
C'est bien ça… mais pour le moment elle refuse de dire davantage.

L'autopsie du cadavre retrouvé précédemment indiqué que le cœur dans sa bouche n'est pas le sien. Il y a donc une seconde victime quelque part…

De retour au poste, Florac explique à Ben et Barrère les cérémonies sataniques vu sur la vidéo. Avec ce qu'on sait au travers des yeux de Charlie, il a tout bon ! 

En fait Joy a été bouleversée par la façon dont Manon parle de ce qu'il lui est arrivé : avec détachement, froideur, et une pointe de satisfaction. Elle lui a ensuite parlé de Satan avec le sourire, lui disant qu'il viendrait s'occuper d'elle aussi, une fois que l'organisation aura pris son bébé… Je crois que Joy a très peur. Elle se coupe totalement du monde extérieur le temps de digérer tout ça.

Fiou on arrive à la moitié du livre et ça s'accélère encore. Un second corps sans cœur est découvert devant une école (la même que celle où ils torturent/forment les enfants ?). L'organisation est ravie de ce qu'a fait Manon avec Joy pour la mettre "hors course" (ils ont donc eu des contacts avec elle ? Comment ? Par l'intermédiaire de son médecin qui ferait partie de la secte ?). Ils vont s'en prendre à un autre policier pour qu'il les laisse tranquille. Je pense qu'il parle de Barrère :/ et enfin, l'organisation est au courant pour Eleanor/Charlie.
Une part de moi se demande si l'auteur des crimes n'est pas Jo. Ça fait un moment qu'il a l'air de remettre en question l'organisation. Peut être que son altercation avec William a été la goutte d'eau qui a fait déborder le vase.

Je crois que Manon a le même genre de dissociation d'identité que Charlie. Elle ne se souvient pas que son père est venu la voir, ni même de sa conversion avec Joy.

Oh bah mince ! En fait, "l’autre" dont ils parlaient c'était le père de Manon. Ils ont fait exploser sa maison, et lui avec (je soupçonne de plus en plus le médecin qui l'a poussé à rentrer chez lui…).

La nouvelle victime devant l'école est le directeur de celle-ci. Il a des électrodes dans le cerveau et un mot qui dit "pour Manon et tous les autres". Pour Barrère cette mise en scène les guide vers l'école, réputée pour ses méthodes peu orthodoxes pour faire de ses élèves des génies. Ils vont devoir enquêter.
Levêque (le capitaine), avait accompagné Barrère sur la scène de crime et il a disparu d'un coup, après les conclusions du gendarme. Est-ce qu'il ferait lui aussi partie de la secte ? Pouah je vais devenir parano et finir par croire que tout le monde en est… Allez je pose mon livre pour ce soir, il est tard et parti comme c'est parti, je risque de lire toute la nuit sinon :p

L'explosion chez le père de Manon était aussi l'occasion pour l'organisation de récupérer Charlie. La voilà de nouveau enfermée dans le placard de son enfance, chez Williams (avec une fillette qui y est depuis un moment). On ne sait pas si sa mère a survécu, elle avait l'air sur le point de mourir la dernière fois que Charlie l'a vue.

Ah ah ! On passe la moitié du livre et ça y est, on va commencer à douter de tout. La police a identifié le sang retrouvé chez Jo et Val. Eleanor n'est pas la fille de Val mais bel et bien celle de Jo Surprised Vu qu'on sait qu'eleanor est Charlie, est-ce que ça veut dire que son père soit disant mort lorsqu'elle avait 3 ans a en fait été enrôlé par la secte et n'est pas mort ? Ou alors je déraille complètement ...
Et ça continue ! Sur la scène de crime du médecin de renom qui regardait le film de la cérémonie, un cheveu a été retrouvé dans ses fesses. Le test ADN confirme qu'il s'agit de celui de Valentine.

Ça ne s'arrête plus ! La fille de Barrère a été enlevée pour faire pression. Lui et son équipe doivent arrêter le responsable des 2 meurtres et ne pas chercher à en savoir plus. Ils doivent oublier Manon et détruire la vidéo retrouver sur la scène du premier crime. S'ils vont trop loin, il ne récupérera pas sa fille en un seul morceau. Tsss ce sont des pourriture !

En plus de récupérer Charlie/Eleanor, William a récupéré sa mère et s'en sert pour faire payer sa fuite à l'adolescente. Sauf que cette dernière n'a qu'une mission en tête : protéger sa mère. Maîtrisée par William, elle revoit Jo qu'elle confronte : qui est-il pour elle ? Son père ? Pas de réponse. Elle est déçue. William refuse de laisser Jo la reprendre ; il a besoin de savoir s'il peut toujours compter sur elle. Retour au placard pour Charlie et elle a une nouvelle mission : protéger la petite qui est avec elle de ses ordures.

Quelqu'un appelle Barrère un peu avant minuit. Cette personne sait où se trouve sa fille et elle va l'aider à la récupérer à 3h du matin. Cependant, il ne doit prévenir personne (encore une fois…). Ni une ni deux, il fonce.
Je me demande si cette personne n'est pas Jo. De ce qu'on sait, c'est le seul (à part William et ses sbires) qui a vu Alicia dans le hangar.
Cette personne est un homme. Il tue les gardes et emmène Barrère près de sa fille qui est dans un van. Quand ce dernier ouvre la portière, l'inconnu enfile une cagoule. Qu'est-ce que ça veut dire :/ c'est un piège ?
Ah non il l'aide pour de vrai. L'inconnu reste dans le hangar pour ralentir les renforts et Barrère et sa fille s'enfuient dans le bois. Alicia a failli se faire violer ; l'homme cagoulé a tué le garde qui allait s'en prendre à elle.
Barrère a du mal à laisser derrière lui celui qui l'a aidé à sauver sa fille. Ils ne sont donc qu'au bord de la forêt à surveiller le hangar. 
Fiou finalement, l'homme s'en sort et Barrère et sa fille repartent.

Charlie n'est plus sous l'emprise de William comme elle l'était avant. Elle sort du placard avec Manon et va libérer sa mère. Sauf que la femme de William a entendu du bruit et est montée avec un fusil. Pour protéger sa fille, Aline s'est jetée en avant. A présent, elle git au sol, les yeux clos et se vide de son sang.

De retour chez lui, William appelle Jo à l'aide. Comme par hasard, ce dernier vient de rentrer chez lui… (tous ces derniers événements se déroulent en même temps), et quand il apprend que c'est Aline qui est blessée, Jo est sonné. Il l'a connait j'en suis sûre !
Du coup, la tentative d'évasion d'Eleanor et Manon tombe à l'eau. De plus, Jo prévient William qu'Aline est morte (au fond de moi, je n'y crois pas et je pense qu'il fait ça pour la protéger).

Avant d'être appelés par l'inconnu, Ben et Barrère avaient décidé d'appeler Donneli pour un coup de pouce. Joy tombe donc nez à nez avec lui quand elle s'apprête à partir de chez elle. Florac arrive également et pose des questions sur la présence de Donneli et où se trouve Ben. Hum… est-ce qu'on peut lui faire confiance ? Je deviens parano, je me mets à douter de lui maintenant… En tout cas, ni Donneli ni Joy ne lui parlent d'Alicia (de son enlèvement et de son retour à la maison). Après tout, Donneli est le père du bébé de Joy. Du coup, il a toutes les raisons du monde d'être là. Ça n'éveille aucun soupçon Smile

Andrea, la médecin légiste qui travaille avec l'équipe, a appelé Barrère et lui fait part de ses soupçons de falsification des autopsies des corps retrouvés dans le charnier. Premièrement, le nombre semble peu élevé et ensuite, sur les 22 corps retrouvés aucun prélèvement ADN ne correspond à quelqu'un du fichier des personnes recherchées. Ça semble peu probable.

Je pensais que Florac n'était pas digne de confiance, je me suis plantée. Parti enquêter seul à l'école, il a été drogué et se trouve à présent dans un fourgon. J'ai peur pour Ben et Barrère qui sont partis à sa recherche au même endroit…

Je ne vois pas comment l'équipe va réussir à résoudre cette affaire. Le juge auquel s'adresse Ben et Barrère pour les aider dans l'enquête fait partie de l'organisation et vient de demander à un de ses sbires de s'occuper de Joy… ça pue tout ça :/

Florac se trouve dans le sous-sol de William, avec Manon et Charlie. 

Jo appelle Barrère : c'est bien lui qui l'a aidé à retrouver sa fille et maintenant, il veut sur le lieutenant l'aide à récupérer Eleanor. Mais problème : William a compris que c'est Jo qui s'est joué de lui. Du coup, il a déplacé ses 3 captifs en lieu sûr. Il a ensuite prévenu les flics et va tout faire pour le faire tomber dans l'affaire de disparition de Val et d'Eleanor. On sait aussi que c'est Jo qui détient Val prisonnière dans son garage sous l'hôpital. Il était arrivé pile poil le matin de leur disparition et c'est lui qui a stoppé les coups de Val (elle aurait tué Charlie sinon) et c'est lui qui a déposé l'adolescente chez sa mère.

J'avais raison : le capitaine Levêque fait bien partie de l'organisation et il a tué Valentine. Joy, accompagnée de Donnelli pour lui venir en aide a tout compris.

Florac et les 2 fillettes ne sont pas emmenées au même endroit. Les sbires qui s'occupent du gendarme ont envie de se faire un flic… le pauvre est roué de coups.
Ben et Barrère retrouvent et emmènent les 2 fillettes. Joy et Donneli sont partis à la recherche de Florac. Après avoir neutralisé les 2 gardes qui tabassaient Florac, ils le retrouvent mal en point. Alors qu'on pensait que c'était bon, Joy reçoit une décharge dans la poitrine et est figée par une détonation...

A l'hôtel où Williams était avec sa femme, les chose prennent une tournure intéressante quand celle-ci se réveille enfin et décide de se rébeller. William est attaché sur le lit. Sa femme lui enfonce un spéculum dans les fesses et l’ouvre au maximum. Puis, elle lui dévoile tout : c'est elle qui a commis les meurtres, c'est elle, avec la complicité de Jo qui a fait découvrir le charnier. Quand Jo était allé déposer Manon sur celui-ci, elle l'avait suivi et avait compris que, tout comme elle, il voulait faire tomber l'organisation. D'ailleurs c'est un traître, un infiltré depuis le début. Ensemble, ils ont mis au point tout le piège. Mais pour l’heure, sa femme n'a qu'une idée en tête : faire souffrir son époux comme il a fait souffrir les enfants. Elle commence par lui inciser le pénis et à lui enfoncer par le spéculum dans les fesses.
Alors qu'il perd connaissance, Iris grave dans la chair de son mari tous les noms des enfants qu'il a torturés. Quand il revient à lui, elle lui montre le résultat et lui coupe la langue, le laissant se noyer dans son sang. Plus qu'une étape pour elle, lui arracher le cœur et le lui faire bouffer (enfin, lui mettre dans la bouche seulement, étant donné qu’il est mort…).

Ben et Barrère arrivent à leur tour sur la péniche où sont leur coéquipiers. Avant de mourir, l'un des hommes de main de William a tiré. La balle a arraché une partie du mollet de Donelli et a fini sa course dans la tête de Florac. Je m'étais attaché à ce petit c*n que j'avais tant détesté dans le précédent bouquin… Je suis tellement triste pour eux. Dire qu'il avait finalement réussi à s'intégrer à l'équipe Sad

J'avais raison ! Aline n'est pas morte, elle est chez ses parents. D'ailleurs, c'est là que Jo emmène Charlie et Manon. Ah oui, et Jo est bien le père de Charlie :p (bon on ne sait pas toute l'histoire pour le moment cela dit).

Joy reçoit 2 coups de fil : le premier est d'Iris qui lui donne rendez-vous quelques heures plus tard pour lui donner la liste de noms des personnes impliquées dans l'organisation, des photos et des vidéos. Le second est celui du psychiatre de Manon, fraîchement arrivée dans l'hôpital psychiatrique et qui n'arrête pas de demander après Joy, soit disant qu'elle s'en veut. Le psy fait culpabiliser Joy qui va y aller. Je sens que c'est un piège Sad
Je le savais et Ben le sentait aussi. Manon a planté 3 coups de couteau dans le ventre de Joy avant que Ben ne lui tire dessus. Tout le monde est de mêche purée !

Jo c'est Franck ! Je le savais ! Ahhh depuis le début je le savais ! (Oui après tout ces événements un peu de jubilation ça fait du bien hein).
Eh bien quelle histoire… et pourtant, Jo finira seul Sad

Épilogue

J'aime quand les histoires ont un épilogue. Ça me permet de vraiment clore le livre. J'espère ne pas être déçue par celui-ci.

Trois mois plus tard, Manon, Charlie et sa maman sont parties vivre dans le sud. Toutes les 3 réapprennent à vivre et l'adolescente suit une thérapie. Tout semble aller pour le mieux pour elles.

Le bébé de Joy a été sauvé et elle doit se reposer pour ne pas accoucher précocement (elle est à 7 mois de grossesse il me semble). 
Toute l'équipe est sous le coup d'une enquête de l'IGGN et toute l'affaire est en train de se retourner contre eux (bah tiens).

3 semaines plus tard.
Joy est rentrée chez elle. Alors que son fils dort profondément, elle se décide à ouvrir les courriers et colis reçus. L'un d'eux vient de Nouvelle Zélande. Je pense que c'est Iris. Il contient une liste, des photos et des vidéos. Alors que Joy appelle Barrère pour lui annoncer qu'elle a reçu les preuves, le dernier courrier lui fait froid dans le dos : le nouveau directeur de la PMI souhaite la bienvenue à son garçon… William était le directeur de la PMI, le "chef" de l'organisation… Je pense que le nouveau fait partie de la secte, lui aussi….

En conclusion

Le début du livre m’a beaucoup moins emballée que Ne la réveillez pas : je le trouvais plus mou, moins rythmé. En réalité, je pense que ce qui m’a gêné c’est de ne pas assez retrouvé l’équipe et de suivre une fillette. 

Néanmoins, à environ la moitié du livre, tout le rythme change. On se retrouve souvent, dans un même chapitre, à suivre plusieurs actions qui se déroulent au même moment mais avec des personnages et des lieux différents. En fait, à partir de ce moment, j’ai eu du mal à lâcher le bouquin.

Avant de commencer, j’avais peur de ce que j’allais y trouver parce que certains passages de l’autre livre de Delcroix m'avaient un peu “choquée” (à tel point que je soulais mon copain avec : je devais les raconter pour les oublier ^^). Cette fois, et même si le thème traité n’est absolument pas à prendre à la légère, je l’ai trouvé moins gore, plus abordable. Aucune scène ne m’a bouleversée. 

Concernant le déroulé de l’histoire, l’auteure nous garde en haleine tout du long et, on devient parano, soupçonnant tout le monde d’être de mèche dans l’organisation et j’ai beaucoup aimé découvrir qui était l’auteur des crimes : je ne m’y attendais pas du tout.

Concernant l’épilogue, je ne l’ai pas aimé. Je trouve que ça reste une fin ouverte. On ne sait pas ce que [chut] veut raconter à Joy ; on ne sait pas si [chut] vit avec [chut]. Est-ce que [chut] a tué [chut] ? Est-ce que [chut] va réussir à laver le nom de [chut] ? Est-ce que [chut] va remonter la pente ? Et surtout, est-ce que [chut] va s’en sortir et [chut] être démasquée ? Rhooo tant que question sans réponse ! 

En tout cas, j’ai tout de même aimé ce livre et je croise les doigts pour qu’Angelina Delcroix nous propose un nouveau livre avec les mêmes personnages (parce que je veux des réponses à mes questions !).
Note : après une recherche rapide, il semble bien y avoir une suite : Un peu, beaucoup... jusqu'à la mort. Je me la note :p

Ah oui, dernière chose : quand Mäven a présenté ce livre sur Entre2Livres, elle disait que, selon l’auteure, il n’était pas nécessaire d’avoir lu Ne la réveillez pas. Je ne suis pas d’accord. Je trouve que, connaissant la précédente enquête, on comprend mieux les réactions des personnages et pourquoi ils sont comme ça. On comprend aussi comment leur relation a évolué. 

]Petit bonus : mon paragraphe non censuré :
Ne pas ouvrir si tu as l'intention de lire le livre:
Concernant l’épilogue, je  ne l’ai pas aimé. Je trouve que ça reste une fin ouverte. On ne sait pas ce que Yann veut raconter à Joy ; on ne sait pas si Donelli vit avec Joy et leur fils (d’ailleurs, on ne sait même pas son prénom). Est-ce qu’Aline a tué Jo/Franck ? Est-ce que Ben va réussir à laver le nom de Florac ? Est-ce que Barrère va remonter la pente ? Et surtout, est-ce que l’équipe va s’en sortir et la secte satanique pédophile être démasquée ?  Rhooo tant que question sans réponse ! 
Fern
Si je serais grande... - Angélina Delcroix Books-10 Journal de lecture

Messages : 47
Date d'inscription : 10/01/2021
Age : 26
Localisation : Lille
Voir le profil de l'utilisateur

Si je serais grande... - Angélina Delcroix Empty Re: Si je serais grande... - Angélina Delcroix

Dim 14 Mar 2021, 20:53
Oh bah il m'intrigue beaucoup se livre !! J'aime beaucoup les romans qui explore de nouvelle façon d'écrire, de raconter des récits et quand c'est un peu particulier. Bon du coup si je comprend bien il vaut mieux lire son premier roman avant alors.. je file ajouter les 2 à ma WL ahah Merci!

Miettes aime ce message

Contenu sponsorisé

Si je serais grande... - Angélina Delcroix Empty Re: Si je serais grande... - Angélina Delcroix

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum

Post-It du staff